Nouveautés

Nouveautés par catégorie

Top 10 des recherches

Accueil

Accueil

Bienvenue sur le site de la médiathèque !!!!

Cet outil vous offre de nombreuses possibilités. Ainsi, vous pouvez, à distance :

 - Connaître les horaires 

 - Consulter le catalogue et y effectuer des recherches

 - Découvrir les nouveautés

 - Créer votre compte personnel à partir duquel vous pourrez :

          * visualiser la situation de vos emprunts

          * réserver en ligne

          * connaître la validité de vos abonnements 

 

 

Pour consulter le site de la mairie, cliquer ici


  1. item 1
    Au coeur de la folie [Texte imprimé] : roman
    Luca D'Andrea
    Denoël [Paris]
    2018
    Italie, hiver 1974. Marlene a épousé Herr Wegener, l'homme le plus redouté de tout le Sud-Tyrol, pour échapper à une vie de misère. Aujourd'hui pourtant, quelque chose a changé, et elle ne peut plus faire comme si de rien n'était. Elle sait que son mari ne lui pardonnera jamais cette trahison, mais elle décide néanmoins de le fuir après lui avoir dérobé un trésor immense, dont la valeur ne se compte pas en or. Mais quand sa voiture dérape et quitte la route alors qu'elle tente de passer la frontière, Simon Keller la sauve et la recueille. Simon Keller est un Bau'r, un paysan qui vit dans une ferme perdue dans les montagnes Pendant ce temps, Herr Wegener a lancé une chasse à l'homme, poussé par la colère mais aussi par les ennuis que le geste de sa femme lui a causés vis-à-vis du Consortium, une puissante organisation criminelle. C'est le Bras Droit qui a été mis sur les traces de Marlene, un personnage féroce et sanguinaire qui ne s'arrêtera qu'une fois la mission accomplie. La femme devra bientôt évaluer quelle menace est la plus dangereuse pour elle. Son mari, le tueur, ou même Simon Keller. Ou bien la mystérieuse Lissy.
  2. item 2
    George Sand à Nohant [Texte imprimé] : Une maison d'artiste
    Michelle Perrot
    Editions du Seuil [Paris]
    2018
    « Il est difficile de parler de Nohant sans dire quelque chose qui ait rapport à ma vie présente ou passée », écrivait George Sand. C'est par Nohant, par sa maison, que je l'ai rencontrée. A vrai dire, elle ne fut pas un modèle de ma jeunesse. Pour « la bonne dame », je n'éprouvais pas d'attirance. Ses romans, La Petite Fadette, etc., que la grand-mère de Marcel Proust tenait en si haute estime, me paraissaient bons pour les distributions de prix. Je participais à la dépréciation dont Sand a été victime après sa mort. Je la trouvais d'un âge qui n'avait plus grand-chose à dire aux filles de Simone de Beauvoir, dont je me revendiquais. Ma découverte fut en partie fortuite. La demeure de l'Indre, héritée de sa grand-mère, représente ses racines, mais aussi un refuge contre Paris, qui fit sa renommée et qu'elle n'aimait pas, une « oasis » propice au travail : elle y écrivit l'essentiel de son 'uvre, comme Chopin y composa la majeure partie de la sienne. Nohant, elle en rêvait comme d'un phalanstère d'artistes, une communauté égalitaire, un endroit de création et d'échanges par la musique (Liszt, Chopin, Pauline Viardot), la peinture (Delacroix, Rousseau), l'écriture (Flaubert, Dumas, Fromentin, Renan, Tourgueniev'), le théâtre, la conversation. Ce lieu, Sand l'a investi. L'art y établit la communion des c'urs et des esprits. C'est aussi une cellule politique, inspirée par le socialisme de Pierre Leroux, noyau républicain support de journaux et ferment subversif des manières de vivre et de penser. Nohant est le creuset d'une utopie, pénétrée par le désir de changer le monde. Pas plus que personne, Sand n'a réalisé son rêve. Aujourd'hui, il nous reste ce lieu, de pierre et de papier, témoin d'une histoire d'amour aux accents infinis. Michelle Perrot
  3. item 3
    La Goûteuse d'Hitler [Texte imprimé]
    Rosella Postorino
    Albin Michel Paris
    2019
    1943. Reclus dans son quartier général en Prusse orientale, terrorisé à l'idée que l'on attente à sa vie, Hitler a fait recruter des goûteuses. Parmi elles, Rosa. Quand les S.S. lui ordonnent de porter une cuillerée à sa bouche, Rosa s'exécute, la peur au ventre : chaque bouchée est peut-être la dernière. Mais elle doit affronter une autre guerre entre les murs de ce réfectoire : considérée comme « l'étrangère », Rosa, qui vient de Berlin, est en butte à l'hostilité de ses compagnes, dont Elfriede, personnalité aussi charismatique qu'autoritaire. Pourtant, la réalité est la même pour toutes : consentir à leur rôle, c'est à la fois vouloir survivre et accepter l'idée de mourir. Couronné en Italie par le prestigieux prix Campiello, ce roman saisissant est inspiré de l'histoire vraie de Margot Wölk. Rosella Postorino signe un texte envoûtant qui, en explorant l'ambiguïté des relations, interroge ce que signifie être et rester humain. « Ce livre où l'on parle d'amour, de faim, de survie et de remords vous reste gravé dans le coeur. » Marie Claire Italie
  4. item 4
    La Transparence du temps [Texte imprimé]
    Leonardo Padura
    Métailié Paris
    2019
    Alors qu'il approche de son 60e anniversaire, Mario Conde broie du noir. Mais le coup de fil d'un ancien camarade de lycée réveille ses vieux instincts. Au nom de l'amitié (mais aussi contre une somme plus qu'honorable), Bobby le charge de retrouver une mystérieuse statue de la Vierge noire que lui a volée un ex-amant un peu voyou. Conde s'intéresse alors au milieu des marchands d'art de La Havane, découvre les mensonges et hypocrisies de tous les 'gagnants' de l'ouverture cubaine, ainsi que la terrible misère de certains bidonvilles en banlieue, où survit péniblement toute une population de migrants venus de Santiago. Les cadavres s'accumulent et la Vierge noire s'avère plus puissante que prévu, elle a traversé les siècles et l'Histoire, protégé croisés et corsaires dans les couloirs du temps. Conde, aidé par ses amis, qui lui préparent un festin d'anniversaire somptueux, se retrouve embarqué lui aussi dans un tourbillon historique qui semble répondre à l'autre définition de la révolution : celle qui ramène toujours au même point. Un voyage éblouissant dans le temps et dans l'histoire porté par un grand roman plein d'humour noir et de mélancolie. '
  5. item 5
    Né d'aucune femme [Texte imprimé]
    Franck Bouysse
    La Manufacture de livres Paris
    2018
    « Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d'une femme à l'asile. "Et alors, qu'y a-t-il d'extraordinaire à cela" demandai-je. "Sous sa robe, c'est là que je les ai cachés". "De quoi parlez-vous ?" "Les cahiers... Ceux de Rose». Ainsi sortent de l'ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin. Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre avec "Né d'aucune femme" la plus vibrante de ses oeuvres. Ce roman sensible et poignant confirme son immense talent à conter les failles et les grandeurs de l'âme humaine.
  6. item 6
    Olga [Texte imprimé]
    Bernhard Schlink
    Gallimard [Paris]
    2018
    L'est de l'empire allemand à la fin du XIX' siècle. Olga est orpheline et vit chez sa grand-mère, dans un village coupé de toute modernité. Herbert est le fils d'un riche industriel et habite la maison de maître. Tandis qu'elle se bat pour devenir enseignante, lui rêve d'aventures et d'exploits pour la patrie. Amis d'enfance, puis amants, ils vivent leur idylle malgré l'opposition de la famille de Herbert et ses voyages lointains. Quand il entreprend une expédition en Arctique, Olga reste toutefois sans nouvelles. La Première Guerre mondiale éclate, puis la Deuxième. A la fin de sa vie, Olga raconte son histoire à un jeune homme qui lui est proche comme un fils. Mais ce n'est que bien plus tard que celui-ci, lui-même âgé, va découvrir la vérité sur cette femme d'apparence si modeste. Bernhard Schlink nous livre le récit tout en sensibilité d'un destin féminin marqué par son temps. A travers les décennies et les continents, il nous entraîne dans les péripéties d'un amour confronté aux rêves de grandeur d'une nation. Bernhard Schlink, né en 1944 près de Bielefeld, est juriste. Il est l'auteur de nouvelles et de romans traduits dans le monde entier, et du succès international Le liseur (1996), adapté au cinéma par Stephen Daldry.
  7. item 7
    Promenons-nous dans ce bois [Texte imprimé]
    Nele Neuhaus
    Calmann-Lévy Paris
    2018
    Dans la région montagneuse du Taunus, la forêt prédomine. Peut-on alors parler d'accident quand en pleine nuit, au coeur des bois, un feu tue un homme dans sa caravane ' Et quand non loin, dans un village reclus, deux autres morts suspectes se succèdent ' Le commissaire Bodenstein et sa jeune collègue Sander comprennent vite qu'un même meurtrier s'acharne, mais pourquoi s'en prend-il à des gens sans histoires et qui se connaissaient tous ' Peu à peu, l'enquête les ramène à l'été 1972, lorsque le meilleur ami de Bodenstein, Artur, disparut sans laisser de traces. Un traumatisme d'enfance pour lui, et un drame que beaucoup auraient préféré oublier. Et si un lien existait avec les victimes récentes ' Pour arrêter le coupable, un seul moyen : découvrir ce qui s'est vraiment passé à l'époque, là-bas, dans ce bois... Un roman policier en forme de puzzle fascinant où l'on reconstitue la vérité pas à pas, plongés dans un noeud de secrets et de mensonges étourdissant.
  8. item 8
    A la recherche d'Alice Love [Texte imprimé]
    Liane Moriarty
    Albin Michel Paris
    2019
    Alice Love tombe en faisant du sport. Lorsqu'elle se réveille, elle pense qu'elle a 29 ans, qu'elle est enceinte de son premier enfant et qu'on est en 1998. En réalité, on est en 2008, Alice a trois enfants, Madison, 10 ans, Tom, 8 ans et Olivia, 5 ans, et s'apprête à divorcer. Comment a-t-elle pu devenir cette femme autoritaire et maigrichonne (faire du sport ' elle DETESTE ça !) ' Pourquoi Elisabeth, sa soeur adorée, est-elle en froid avec elle ' Comment Nick, son amour de toujours, et elle en sont-ils venus à se détester ' Alice devra s'efforcer de reconstituer le puzzle de cette décennie oubliée et découvrira si son amnésie est une malédiction ou une bénédiction... Et si perdre la mémoire était la meilleure chose qu'il soit jamais arrivé à Alice '
  9. item 9
    Avec toutes mes sympathies
    Olivia de Lamberterie
    Stock Paris
    2018
  10. item 10
    Doisneau, Un oeil sur la Bretagne [Texte imprimé] : [exposition, Quimper, Musée des beaux-arts de Quimper, 16 novembre 2018-22 avril 2019]
    Marie Le Gall
    Locus Solus Musée des beaux-arts de Quimper ARD, Atelier Robert Doisneau Châteaulin Quimper Montrouge
    2018
    Un extrait rafraîchissant des reportages menés en Bretagne par le plus connu des photographes français, Robert Doisneau. Il livre un univers accessible à tous par sa poésie et, encore aujourd'hui, par son actualité. L'écrivaine Marie Le Gall raconte la vie de Doisneau à travers les yeux de ses filles, un texte sensible où elles racontent son parcours et son métier ; puis une présentation de photographies prises par Doisneau en Bretagne, années 1940-1960. Si l'on connaît quelques images emblématiques comme la « Bigoudène sous la Tour Eiffel » ou celle qui s'engouffre dans un taxi à Montparnasse, d'autres témoignent de l'intérêt de l'artiste pour des thèmes qui renvoient à sa volonté de laisser une trace de la vie des gens de peu. Les séries consacrées à des fileuses et à un sabotier incarnent tout l'art de Doisneau, tout comme les clichés d'un village des monts d'Arrée ou des manifestations paysannes. Il a aussi consacré une série au pardon de Fouesnant, sans oublier les images de vacances où sa femme devient modèle spontané parmi les rochers de Saint-Quay-Portrieux, en 1935 (image en dernière de couverture).
  11. item 11
    Janet [Texte imprimé]
    Michèle Fitoussi
    JC Lattès Paris
    2018
    L'histoire de Janet Flanner est indissociable de celle du New Yorker, dont elle fut la correspondante à Paris pendant un demi-siècle.Féministe, pacifiste, gay, séductrice, brillante styliste à l'humour mordant, cette Américaine fut une figure du Paris intellectuel et artistique d'après-guerre. Dès les années trente, elle perçut la menace totalitaire. Chroniqueuse de la vie parisienne, elle s'improvisa alors journaliste politique et enquêtrice, et parcourut l'Europe pour témoigner de son temps - Hitler, Pétain, Nuremberg, le maccarthysme, Matisse, Braque, Malraux, De Gaulle comptent parmi ses reportages et portraits les plus marquants.Pour la première fois, Michèle Fitoussi fait revivre celle qui, bien avant Truman Capote, Tom Wolfe ou Gay Talese, inventa le journalisme littéraire, mais qui n'accéda à la célébrité qu'à la fin de sa vie, lorsque le National Book Award la couronna.Cette biographie qui se lit comme un roman, et où l'on croise Ernest Hemingway, Nancy Cunard, Sylvia Beach, Natalie Barney ou encore Gertrud Stein, nous transporte d'Indianapolis à Orgeval, du Paris de la lost generation à l'Amérique du New Yorker, sur les traces d'une femme résolument libre, qui voulait être la voyageuse de son siècle.
  12. item 12
    La Vie rêvée de Margaret [Texte imprimé]
    Katherine Center
    Milady Paris
    2019
    Attention, un rêve peut en cacher un autre' Margaret est sur le point d'entamer le brillant avenir pour lequel elle s'est donné tant de mal : un job de rêve, un fiancé qu'elle adore, et la promesse d'une vie parfaite. Puis soudain, son rêve s'effondre. Hospitalisée, Margaret doit affronter l'impensable et se faire une raison : rien ne sera plus jamais pareil. Face à l'adversité, Margaret découvre que la vie n'a pas dit son dernier mot. Parfois, la dernière chose qu'on souhaite est précisément celle dont on a besoin. Parfois, on espère que quelqu'un sera là pour nous rattraper avant la chute. Et parfois, on trouve l'amour là où on l'attend le moins. Plein d'espoir, tendre et courageux, ce roman vous fera passer du rire aux larmes. « Ce roman aussi drôle qu'émouvant séduira les fans de Jojo Moyes. » Kirkus « Ce roman poignant et sincère est une vraie source d'inspiration. »Library Journal « Avec ses personnages inspirants et la sagesse dont ils font preuve face à l'adversité, ce roman a l'étoffe d'un best-seller. » Booklist « Center explore les limites de l'espoir et de l'amour, et elle fait de cette tragédie familiale un guide pour mener la vie la plus épanouissante possible. » Publisher's Weekly « Un merveilleux exemple d'acceptation et de guérison et une ode à la famille. » USA Today « Si vous ne lisez qu'un livre cette année, lisezHow to Walk Away. » Nina George, auteure de La Lettre oubliée (The Little Paris Bookshop) « Chaleureux, spirituel, et incroyablement bien vu. » Emily Giffin « Sympathique et rafraîchissant ! » Elinor Lipman « Un livre poignant, drôle et déchirant. » Jenny Lawson
  13. item 13
    Le Basique de la permaculture [Texte imprimé] : pour un jardin durable
    Christoph Bachmann
    Delachaux et Niestlé Paris
    2018
    Jardin autosuffisant, potager sur un balcon, jardins partagés ou production agricole ' la permaculture se pratique de multiples façons et le concept qui se cache derrière est fondamental : quand on respecte la terre, elle prend soin de nous ! La permaculture séduit ceux qui souhaitent consommer des produits sains et locaux et pour qui le respect de la terre est une notion essentielle. Ce livre présente les bases de cette pratique et explique, étape par étape, comment mettre en place un système de permaculture. Conçus par des spécialistes, des exemples concrets illustrent la pratique : du jardin partagé en ville à l'exploitation agricole avec verger, en passant par le jardin-lisière, le maraîchage climato-intelligent et le jardin aquatique. Les fondamentaux de la permaculture en 10 grands principes. Des exemples pratiques et des expérimentations détaillées, notamment à l'aide de schémas précis. Des situation concrètes et diversifiées : en ville, en lisière de forêt, au jardin, dans l'espace public' Plus de 200 photographies couleurs, illustrations et schémas.
  14. item 14
    Les Prénoms épicènes
    Amélie Nothomb
    Albin Michel Paris
    2018
  15. item 15
    Manifesto [Texte imprimé]
    Léonor de Récondo
    S. Wespieser Paris
    2019
    Pendant la nuit du 24 au 25 mars 2015, Félix de Récondo a cheminé vers la mort. Trois ans plus tard, sa fille Léonor transforme le huis clos de la chambre d'hôpital en un vibrant manifeste, « manifesto », témoignant de la liberté et de la force de création que ce père artiste garda inlassablement intactes. Deux narrations s'entrelacent, qui signent le portrait d'un homme dont la jeunesse fut marquée par la guerre civile espagnole et l'exil : celle de Léonor, envahie par les souvenirs et les émotions de la longue veille aux côtés de sa mère, Cécile ; et celle de Félix, dont l'esprit s'est échappé vers les contrées du passé. Il y a rejoint l'ombre d'Ernesto (Hemingway), qu'il n'a jamais revu depuis les déjeuners du dimanche à Pamplona, alors que lui était encore un petit garçon, dans les années trente. L'écrivain, déjà auréolé de sa gloire, y suivait les courses de toros. Aujourd'hui, toute différence d'âge abolie, Félix se remémore ceux qu'ils ont connus, sa petite enfance à Gernika, les mystérieuses activités politiques de ses oncles dans la maison d'exil des Landes. Il en vient bientôt à évoquer la mort tragique de ses enfants nés avant sa rencontre avec Cécile, et confie à son vieux complice combien sa nouvelle famille l'a aidé à continuer à vivre, dessiner et sculpter. Ernesto, à son tour, lui raconte son besoin d'écrire, Martha et les femmes qu'il ne pouvait s'empêcher de séduire, sa propre fascination pour la mort, son suicide. Mais leur ultime conversation ne s'achèvera pas avant que Félix ait pu montrer à Ernesto le violon que, de ses mains, il fabriqua pour Léonor. A son chevet, sa fille lui fait écouter une ultime fois leur sonata da Chiesa de Corelli' La musique a tant accompagné leur bonheur, leur pas de deux artistique, depuis que, élève précoce, Léonor apprenait à maîtriser son instrument. Cette même musique ponctue d'une déchirante douceur leur dernière nuit, dont le récit, magnifique tombeau poétique, donne à jamais vie au créateur et au père merveilleux que fut Félix.
  16. item 16
    Mao-Tsé-Toung [Texte imprimé]
    Philip Short
    Fayard [Paris]
    2018
  17. item 17
    San Perdido [Texte imprimé]
    David Zukerman
    Calmann-Lévy Paris
    2019
    Qu'est-ce qu'un héros, sinon un homme qui réalise un jour les rêves secrets de tout un peuple '   Un matin de printemps, dans la décharge à ciel ouvert  de San Perdido, petite ville côtière du Panama aussi  impitoyable que colorée, apparaît un enfant noir  aux yeux bleus. Un orphelin muet qui n'a pour seul talent  apparent qu'une force singulière dans les mains. Il va pourtant survivre et devenir une légende. Venu de nulle  part, cet enfant mystérieux au regard magnétique endossera  le rôle de justicier silencieux au service des femmes  et des opprimés et deviendra le héros d'une population  jusque-là oubliée de Dieu.   « Une pointe de réalisme magique, un fumet de conte cruel,  un zeste de fable sociale... Un vrai et grand premier roman ! » Béatrice Putagnat, Librairie Les Cyclades à Saint-Cloud   « Une intrigue parfaitement menée dans un excellent  premier roman. Un nouvel auteur est né. » Véronique Bruneau, Librairie Cultura Plaisir
  18. item 18
    Sérotonine [Texte imprimé]
    Michel Houellebecq
    Flammarion [Paris]
    2019
  19. item 19
    Taqawan [Texte imprimé]
    Eric Plamondon
    Quidam Meudon
    2018
    "Ici, on a tous du sang indien et quand ce n'est pas dans les veines, c'est sur les mains." Le 11 juin 1981, trois cents policiers de la sûreté du Québec débarquent sur la réserve de Restigouche pour s'emparer des filets des Indiens mig'maq. Emeutes, répression et crise d'ampleur : le pays découvre son angle mort. Une adolescente en révolte disparaît, un agent de la faune démissionne, un vieil Indien sort du bois et une jeune enseignante française découvre l'immensité d'un territoire et toutes ses contradictions. Comme le saumon devenu tagawan remonte la rivière vers son origine, il faut aller à la source... Histoire de luttes et de pêche, d'amour tout autant que de meurtres et de rêves brisés, Taqawan se nourrit de légendes comme de réalités, du passé et du présent, celui notamment d'un peuple millénaire bafoué dans ses droits. [4ème de couverture ]

Mur des nouveautés

TiltViewer requires JavaScript and the latest Flash player. Get Flash here.

INFO...


A VENIR :

Prochaine séance Bébés lecteurs :


Le Vendredi 21 juin  10 h - 11 h 30

Ouvert à tous sans inscription




                           











Horaires


LUNDI


FERMETURE HEBDOMADAIRE
MARDI

 

16 H - 18 H

 


MERCREDI


10 H - 12 H  

13 H 30 - 18 H

JEUDI

16 h - 18 h

 

VENDREDI

 

16 H - 18 H 30

 


SAMEDI


10 H - 12 H  

13 H 30 - 17 H

 

 

En dehors de ces horaires, des plages horaires sont réservées aux scolaires les mardi, mercredi matin, jeudi et vendredi

NOUVEAUTES DVD